Etat final du projet

PROGRAMME ANR CTESIPHON – 11/2015
Christelle JULLIEN, responsable du programme

CTESIPHON : UNE BASE SE DONNÉES TRANSDISCIPLINAIRE sur le règne de Husraw Ier (531-579)

L’un des enjeux de ce programme transdisciplinaire était de réunir de nouvelles données sur le règne du roi perse sassanide Husraw/Khusro Ier (le Chosroès des sources grecques), qui fut l’un des plus brillants de la dynastie, en mettant en relation, par des perspectives croisées, des sources archéologiques et littéraires inédites, peu accessibles ou inexploitées, rassemblées pour la première fois. Aucune manifestation scientifique n’avait jusqu’ici été consacrée à cette problématique. Pour répondre aux besoins de la recherche, et grâce à la coordination d’une équipe pluridisciplinaire, ce projet a rendu accessibles, en interférence, 6 corpus réunissant des types de sources d’origine et de nature très variées, de langues différentes, relevant de champs diversifiés: sigillographie (A, ±1000 objets), numismatique (B, ±2700 monnaies), documentation littéraire en syriaque (C), en grec (D), en persan (E) et en moyen-perse (F). Alliés à des journées d’études et un colloque international, ces travaux ont sous-tendu la constitution d’une base de données – première base en ligne et en libre accès qui mette en synergie un maximum de matériaux sur cette période historique-clef. L’interopérabilité de ces données transdisciplinaires ouvre de nouvelles perspectives en décloisonnant les recherches. Les résultats obtenus permettent une reconstruction du règne de Khusro Ier, renouvelant nos connaissances en matière d’histoire administrative, religieuse et politique, sur les découpages territoriaux et les stratégies de pouvoir, mais aussi sur les échanges inter-communautaires en Perse. La méthodologie est innovante puisque tous les corpus sont reliés entre eux grâce à un thesaurus permettant l’interrogeabilité des données communes sur des thématiques prédéfinies: toponymes, patronymes, fonctions administratives et religieuses. Techniquement, ce thesaurus permet de définir les points de connexion entre les bases grâce à un moteur de recherche. À partir de la méthodologie appliquée qui pourra faire école, ce projet souhaite élargir les collaborations et stimuler de nouvelles initiatives scientifiques sur d’autres périodes sassanides ou d’autres corpus de sources. La production scientifique résultant du projet s’est fondée sur l’exploitation de ces documents inédits, publiés en ligne ou en éditions critiques dans des collections de référence; l’un des enjeux fut aussi la sauvegarde et la mise à disposition d’un patrimoine sigillographique unique. Cette base de données transdisciplinaire (en français et en anglais) constitue un outil de recherche novateur contribuant à l’actualisation de la recherche et à la diffusion des savoirs sur